Vélo en position allongée : les particularités

Concept à la fois innovant et pratique, le vélo en position allongée est avant tout un équipement pour faire du sport et ce sans contrainte. Offrant l’avantage d’être confortable pour l’utilisateur, ce véhicule est aussi connu pour son atout physiologique en termes de travail cardiaque et de retour veineux. Quels sont ses réelles particularités et ses avantages ?

Qu’est-ce au juste qu’un vélo en position allongée ?

Aussi connu sous l’appellation vélo horizontal ou vélorizontal, le vélo en position allongée est un véhicule à propulsion humaine fabriqué de manière à ce que le conducteur (ou véhiste) puisse pédaler tout en étant couché sur le dos avec les jambes à l’horizontale. Ce véhicule particulier ne possède pas de selle mais plutôt d’un siège sur lequel le dos s’appuie.

Différents du vélo traditionnel, ces équipements disposent d’un guidon situé sous le siège ou en dessus des genoux, d’une roue avant légèrement plus petite ainsi que d’un pédalier à l’avant. S’il est comparable au vélo assis en matière de performance sur un terrain plat ou sur une descente, un vélorizontal s’avère plus pratique pour les trajets en côtes.

Des avantages physiologiques pour l’utilisateur

L’un des meilleurs avantages d’un vélo en position allongée réside dans son aérodynamisme qui facilite le travail du véhiste. En effet, comme les jambes sont alignées au corps, le véhicule offre une surface frontale moins importante par rapport à un vélo assis. Par conséquent, l’utilisateur dépense moins d’énergie. De même, la position pour pédaler est également moins contraignante pour le cœur et pour le squelette.

Grâce au fait de pouvoir s’appuyer sur le dos et sur les épaules, le vélo facilite la transmission de la puissance dans les pédales. Ce modèle offre par ailleurs la possibilité d’optimiser les performances dans les virages dans la mesure où le centre de gravité du véhiste est très bas.

Vélo en position allongée : sécurité et confort

En raison de la position couchée sur le vélo, le véhicule réduit considérablement le travail du cœur lors de la pratique. En plus de faciliter la remontée sanguine, il favorise également le retour veineux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces modèles sont particulièrement conseillés pour ménager votre système cardiovasculaire.

La récupération physique est aussi plus rapide puisque la position évite les tensions au niveau du cou, les inconforts de la selle ainsi que les contraintes aux poignets. La sécurité de l’équipement présente également un avantage considérable. Comme le centre de gravité est assez bas, le véhiste peut profiter d’une capacité de freinage optimale. En cas de collision frontale, ce sont les pieds qui encaissent le choc.

Pour toutes ces raisons, le vélo en position allongée permet de parcourir de grandes distances sans risque de douleur. Son seul hic c’est qu’il n’est pas forcément visible par les autres usagers de la route notamment dans le cadre d’une utilisation en zone urbaine.

Zoom sur le vélo gravel (cousin moderne du cyclo-cross)
Quel vélo pour faire du trekking ?