Quelques conseils pour protéger son vélo du vol en ville

Bien que le vol de vélo ne soit pas si fréquent que le vol de voitures, les phénomènes restent quand même préoccupants en ville. Perdre une bicyclette n’est pas bon signe, surtout si on l’utilise de façon quotidienne. Voici quelques conseils pour protéger son vélo du vol en ville.

Attacher toujours le vélo à un point fixe résistant

Nombreux sont ceux qui pensent que leur bicyclette ne craint rien quand s’ils s’éloignent pendant un court laps de temps, pour un arrêt rapide. Toutefois, tout le monde reconnaît que, contrairement aux voitures, le vélo est facile à transporter et à déplacer. Pour certains, voler une bicyclette s’apparente ainsi à une partie de plaisir. Devant cette situation, il serait prudent de protéger à tout moment votre deux-roues du vol. Pour ce faire, attachez-le à un point bien solide. Assurez-vous que le support sur lequel vous amarrez votre bicyclette doit être plus résistant que votre antivol de vélo. Privilégiez le mobilier urbain comme les lustres, les panneaux de signalisation ou les arceaux. Ensuite, attachez-le par sa cadre. Si vous l’attachez par sa roue, vous risquerez de retrouver seulement la roue de votre bicyclette à votre retour.

Bien choisir son antivol vélo

Utiliser un antivol vélo résistant à toute épreuve oblige les voleurs à renoncer à leur acte délictueux. Pour vous rassurer, privilégiez un produit de marque fiable. C’est un gage de sécurité, car la qualité d’un produit dépend en grande partie du professionnalisme de son fabricant. Privilégiez une marque reconnue dans la conception de produits antivol. Ensuite, prenez en compte le niveau de sécurité de l’accessoire. Pour vous aider, utilisez un antivol pour vélo de niveau 7 au moins. Quant à son système de fermeture, choisissez les cadenas à la place de serrure à code. Et, pour avoir un équipement bien résistant, privilégiez les antivols U.

Trouver un bon emplacement pour vélo

Les voleurs actuels se montrent de plus en plus malins. Certains parviennent à paralyser l’antivol vélo, même le plus sophistiqué. Pour minimiser le risque de vol, mettez votre deux-roues dans un lieu fréquenté et bien éclairé. Autrement dit, assurez-vous que votre vélo se trouve dans un endroit bien exposé. Plus il y a du passage, plus la tâche du voleur est compliquée. Puis, il n’est pas prudent de garder votre bicyclette dans des lieux privés. À en croire le rapport Ifrési-CNRS, plus de 50 % des vols de vélos se produisent dans des lieux privés.

Masque anti-Covid et vélo : où en est la loi ?
Vélo : pourquoi il aide à garder la forme