Comment savoir quel type de cycliste je suis ?

Chaque adepte du cyclotourisme ne voyage pas à vélo de la même façon. Or, la manière de voyager à vélo joue pour beaucoup dans le choix des personnes avec qui voyager et aussi dans le choix de son vélo. Quel est alors votre profil de cycliste ?

Le cycliste rouleur

Un entrainement régulier sur la pratique du vélo est indispensable pour tous les adeptes de cyclotourisme. Cela permet en effet d’avoir une bonne endurance pour mieux affronter le voyage.

Comme type de cycliste, vous pourriez très bien être un rouleur. Cela veut dire que vous êtes capables de rouler à vitesse moyenne et constante sur une route plate, sur un sentier plat. Il arrive d’ailleurs au cycliste rouleur de jouer le sprinter quand il en a envie ou quand la piste est bien dégagée et qu’il souhaite se défouler un peu.

Pour un voyage à vélo bien agréable, le cycliste rouleur s’offre généralement un randonneur avec  un cadre en aluminium. Ce type de bicyclette convient parfaitement pour ceux et celles qui aiment rouler sur des routes plates et tranquilles dans la joie et la bonne humeur.

Le cycliste grimpeur

Le grimpeur démontre une puissance et une passion débordante pour le voyage à vélo. En réalité, ce type de cycliste est un véritable adepte des aventures. Il est généralement en quête de sensations fortes et aime bien dévaler les montagnes sur son vélo.

Le cycliste grimpeur excelle notamment dans l’ascension de pentes et terrains similaires. Ce professionnel roule généralement sur un VTT avec cadre en acier. En réalité, ce voyageur met son vélo à rude épreuve et a tendance à s’imposer des défis lors de ses périples et escapades. Rien de tel qu’un vélo robuste et adapté à tous types de terrains pour assouvir sa passion pour l’aventure et les parcours difficiles.

Le cycliste polyvalent

Le cycliste polyvalent est le type de cycliste qui convient parfaitement pour le cyclotourisme. Lors d’un voyage à bicyclette, les voyageurs seront en effet amenés à arpenter tous les types de terrains possibles, du moment que les circuits sont sans dangers alarmants.

Concrètement, le cycliste polyvalent est à l’aise en montant les pentes, en dévalant les routes sinueuses, mais aussi en roulant tranquillement sur les routes plates.

Le cycliste polyvalent peut très bien rouler avec n’importe quel type de vélo du moment que c’est un modèle adapté aux voyages. Le cadre de la bicyclette peut être indifféremment en acier, en carbone ou en alu. Cela ne pénalise en rien les performances et les compétences de ce genre de cycliste.

Masque anti-Covid et vélo : où en est la loi ?
Vélo : pourquoi il aide à garder la forme