5 façons d’améliorer légalement ses performances de cycliste

cycliste
L’Organisation mondiale antidopage est implacable. De tous les sports, le cyclisme est probablement le système le mieux réglementé pour la prévention du dopage. Elle s’appuie sur des sanctions extrêmes pour les cyclistes qui prennent des produits dopants. En conséquence, nous voyons un sport qui est plus propre que presque tous les autres sports professionnels actuellement pratiqués. Il y a beaucoup de suppléments sur le marché qui fournissent un coup de pouce agréable à l’athlète dédié. Entrons dans le vif du sujet, vous qui suivez sans doute comme chaque année, avec un grand intérêt, le Tour de France sur francetelevisions.fr.

Le sommeil

Vous êtes sur le point de m’ignorer, n’est-ce pas ? Attendez d’entendre à quel point cela aide ! Une étude a été réalisée sur des joueurs de basket-ball de niveau universitaire. Leurs performances ont été mesurées sur plusieurs semaines avec leurs habitudes de sommeil normales. Et puis, les chercheurs les ont poussés à dormir 10 heures par nuit pendant plusieurs semaines. Les résultats ? Pendant la période où ils dormaient plus longtemps, ces athlètes ont gagné une seconde sur leur temps de sprint et ont amélioré leur précision aux lancers francs de 9 %. Certains entraîneurs passent toute la carrière d’un élève à essayer de lui faire améliorer ses tirs d’autant.
Lorsque vous dormez, votre corps répare vos muscles, libère des hormones de croissance et consolide la mémoire. Si vous avez une nuit où vous dormez moins de 8 heures, tout le travail et l’entraînement de la veille ont un impact moindre sur vos performances. Si vous voulez améliorer votre jeu, dormez plus. Si vous voulez améliorer la qualité de votre sommeil, découvrez ce complément à base de mélatonine. Utilisez ce complément en même temps qu’une heure sans appareils électroniques avant le coucher et des rituels pour aider l’esprit à se détendre et à se relaxer afin de vous assurer que votre cerveau maintient un rythme circadien naturel et dort profondément.

L’hydratation

Je vous promets de vous parler des compléments que vous pouvez acheter et de vous donner un lien vers certains de mes compléments préférés. Mais l’eau est essentielle. Sur ce point, je tiens à souligner l’importance de l’eau filtrée. Il y a tellement de métaux lourds et de produits chimiques qui entrent dans notre système d’eau. Même les micro-plastiques – de petits morceaux de peluches qui se détachent de nos vêtements en polyester et se retrouvent dans les réserves d’eau – deviennent un problème inquiétant. Pire encore, nombre de ces produits chimiques ne sont pas suivis de près ni étudiés. Vont-ils vous faire du mal ?C’est l’une des choses que vous ne voulez pas risquer. La quantité d’eau est vitale. La veille d’une course, je vais généralement consommer du Gatorade et de l’eau. J’ai commencé à le faire sur un coup de tête et j’ai remarqué que j’établissais régulièrement des records personnels lors des courses où j’effectuais ce rituel la veille. Les effets délétères d’un manque d’eau sont bien documentés. Il suffit d’une baisse de 2 % du poids corporel due à la déshydratation pour commencer à affecter vos performances. Il suffit de peu de choses pour perdre 2 %. Soyez bien hydraté la veille et restez hydraté tout au long de votre épreuve. Vous aurez un avantage mesurable sur vos concurrents.

La poudre de racine de betterave

La poudre de racine de betterave est un nouveau supplément amusant qui se concentre directement sur les systèmes qui synthétisent l’ATP. La betterave rouge contient du nitrate alimentaire, dont il a été démontré qu’il aide les muscles à mieux utiliser l’oxygène pendant les exercices intenses. L’astuce consiste à faire une « précharge » pendant six jours, puis à la maintenir. Il faut laisser le temps à votre corps de traiter ce supplément et de l’emmagasiner dans les muscles, puis vous voudrez continuer la supplémentation quotidienne. Il ne s’agit que d’une augmentation de 0,5 à 1%, mais si vous la combinez avec les deux conseils donnés ci-dessus, vous êtes sur la bonne voie pour être meilleur que la plupart des athlètes.

La bêta-alanine

Nous connaissons tous cette brûlure d’acide lactique qui s’installe lorsque nous gravissons une colline sans fin, à la traîne de certaines des meilleures jambes du sport. Quand il s’agit de collines, il y a toujours quelqu’un de meilleur que vous et quelqu’un qui fera de son mieux pour vous botter les fesses et vous faire souffrir le martyre. La bêta-alanine va être votre arme dans ces situations. La bêta-alanine augmente le niveau de carnosine dans votre sang, qui agit comme un tampon de pH. Cela a été mesuré pour retarder l’acidose et permettre aux athlètes de pousser plus fort, plus longtemps, sans avoir à faire face à cette brûlure débilitante. Sur la base d’une étude récente, le dosage serait d’environ 5 grammes par jour, et permettrait une phase de charge de 4 semaines.

La caféine

La caféine vous aide de deux manières principales. Tout d’abord, elle améliore l’oxydation des lipides et des graisses. Cela signifie que dans un sport principalement basé sur les glucides et le glycogène, la caféine aide votre corps à libérer et à utiliser les carburants à base de graisse. Elle contribue également à stimuler le système, à empêcher l’absorption d’AMPc et à améliorer la communication de votre système nerveux. Essai après essai, la caféine est l’un des stimulants qui démontre de manière répétée un bénéfice. Maintenant, pour obtenir le plus de bénéfices, vous avez besoin d’une quantité importante. Quatre cents milligrammes par jour sont considérés comme sûrs, et dans certaines de ces études, on donne aux athlètes 300 mg de caféine. Donc, mesurez bien et ne faites pas de surdosage.
Ces améliorateurs de performance pour cyclistes ne sont peut-être pas aussi excitants que vous l’aviez espéré. Cependant, lorsqu’ils sont utilisés ensemble, l’effet combiné est mesurable et vous donne un avantage notable. Mieux encore, vous constaterez que la plupart des athlètes ont un ou deux compléments qu’ils adorent. Vous verrez très rarement des athlètes qui les utilisent tous. Faites-le, et vous aurez un avantage incontestable.
Comment installer des sacoches de vélo ?
Assurance vélo : à quoi faut-il faire attention ?